Précédent

Retour

Suivant

 

 

Souvenirs

 

 

Lac du Der

27 – 30 octobre 2017

Nous débutons ce mini séjour par les lacs de la forêt d'Orient (Nord Est de Troyes).

Après une brève visite à la maison de la nature et un pique nique pendant lequel 2 sitelles torchepot et quelques mésanges bleues et charbonnières attirent notre attention, nous poursuivons sur l'observatoire du Lac d'Orient. Au loin, de nombreux canards (souchets,  pilets, nette rousse.....) et cygnes tuberculés qui sont assez difficiles à voir même avec la longue vue.

Nous poursuivons sur le lac du Temple, où de nombreux groupes de sangliers sortent d'une forêt pour rentrer dans une autre

nous n'en n'aurons jamais vus autant  !

       

Nous poursuivons notre route pour rejoindre le lac du Der, en faisant un petit détour pour l'église de Lentilles, une des plus belle église à pans de bois de la région.

                         

 

Une consultation sur le site de migration des grues ne donnait pas un nombre très important, mais à ce point là, c'est quand même rare pour cette époque !

De nombreuses grues cendrées sont stationnées en Allemagne, nous espérons qu'elles arriveront pendant notre séjour.

 

Le lendemain matin, un fort brouillard handicape les quelques candidates à la migration. Par contre les sarcelles d'hiver sont présentes par centaines ; de nombreux cygnes tuberculés, des grandes aigrettes, ainsi que des foulques macroule s'activent sur les bords. Même chose sur le site de Nuisement ou de nombreux canards sont actifs, mais juste quelques rares vols de grues arrivent dans l'après midi, et le soir le coucher sera tout aussi calme 

 

Par contre un beau coucher de soleil clôturera cette deuxième journée.

Compte tenu du peu d'activité, et de la pluie annoncée, nous décidons de rester au lit pour ce dimanche matin  !

Il est inutile d'aller se balader dans les champs pour essayer de voir les grues au gagnage, nous décidons d'aller à la maison de la réserve ; deux diaporamas sur les grues et un film l'après midi sur la réserve, sa faune et sa flore, nous fera partager l'enthousiasme de ces personnes à préserver ce milieu, et nous donne envie de découvrir la région à d'autres saisons. Un rapide coup d’œil dans le ciel, mais très peu de grues à l'horizon.

Nous entendons quelques cris de grues avant de dormir.

 

Pour notre dernier matin, nous avons un soleil voilé. Très vite nous entendons le cri des grues et nous précipitons dehors..... pour les voir passer au dessus du bungalow. Nous partons rapidement sur la berge, à quelques centaines de mètres,  pendant lesquels les vols n'arrêtent pas au dessus de nos têtes  !

Nous assisterons pendant près d'une heure au spectacle tant attendu. Enfin  !

Il semblerait que le vol entendu dans la soirée n'a pas été le seul, et que de nombreuses grues sont arrivées dans la nuit. 

Par contre elle ne restent pas et reprennent le chemin de la migration aussitôt.

Pendant que nous chargeons les voitures, les vols continuent.

Faucon crecerelle

Nous partons pour notre dernière observation à la presqu’île de Champaubert avant le départ. 

 

 

 

A l'observatoire nous aurons droit à la baignade de quelques grues, spectacle assez inhabituel  !

Ce séjour n'a pas été tout à fait ce à quoi nous nous attendions, mais néanmoins, nous avons eu l’occasion de rencontrer des gens passionnants, de voir des documents très intéressants, et finalement d'assister au  spectacle des grues cendrées, moins nombreuses que d'habitude, mais toujours aussi impressionnant  !

  

 

 

Découvrir Autrement   8 avenue du commerce 78000 - Versailles   Tél. : 06 86 55 63 77 - mail : infos@decouvrir-autrement.fr - www.decouvrir-autrement.fr